samedi 20 février 2016

3 mots sur Zootopie

1h48


En parlant du "public inattendu" sur le blog (lien de l'article ici), j'aurais pu citer Zootopie. Mais, je suis allée voir ce film après.

Maintenant, je peux ajouter le public de ce film car, là, il n'y avait pas un seul enfant dans la salle ! Un paradoxe pour un film d'animation Disney ? Plus maintenant.


Pour revenir à nos moutons (oui, ceci est une référence appuyée au film), voici trois mots qui me viennent à l'esprit après avoir vu Zootopie.



Référencé

Qui n'a jamais attendu dans une administration (Mairie, Préfecture, etc.) ? Ça, c'est ce que le trailer nous laisse voir. Et ce n'est que la partie immergée de l'iceberg.

Zootopie, c'est une ville utopique (où chacun peut vivre avec tout le monde, quelque soit sa taille et son espèce) où nous retrouvons tous les travers si humains. Clairement, si n'y voyez aucune référence à notre système - politique, administratif, déterministe, discriminant... pour employer les grands mots -, c'est que vous vous êtes intéressé à d'autres choses.


Peut-être avez-vous noté toutes les répliques de films ?
Pas besoin d'avoir vu beaucoup de film, entre un petit Libérééé Délivrééé et une réplique du Parrain (film dont je connais des répliques alors que je n'ai jamais vu la saga. C'est votre cas aussi ?), votre cœur de cinéphile battra avec force.

Et puis, vous ne serez jamais perdu car les références viennent de la pop-culture. Bref, ce que tout le monde connait, consciemment ou pas.


Comédie

Doit-on compter le nombre de rires par personne ? Ou plutôt le nombre de décibels des rires à chaque séquence ?

Le rire a beau être communicatif, ce n'est pas toujours le cas dans une salle de cinéma. Mais là... Là c'est une autre histoire. 
Je ne me souviens pas d'avoir vu un film et d'avoir autant ri depuis longtemps ! Et ça a été le cas pour chacun dans la salle !

Petite note : J'ai particulièrement apprécié les jeux de mots ;)

Bref, si vous souhaitez par partir avec le sourire au lèvres et des crampes au ventre à force de rire, c'est le bon film.


Le décor

La claque visuelle !

D'accord, c'est un grand et gros studio qui est aux manettes donc on ne peut que s'attendre à quelque chose de beau. Mais c'est surtout vivant. Les décors sont réalistes et toutes les scènes sont crédibles.

On sent qu'un soin tout particulier a été apporté à chaque détail, même s'il s'agit de plans larges. Le maître mot est précision afin que le public oublie qu'il s'agit d'animation. Et ça marche.



Le mot de la fin

Dans le générique de fin, pour la version française, ce sont les noms des doubleurs français qui apparaissent. C'est tellement rare que ça doit être souligné.