samedi 26 mars 2016

Le Cycle des Robots // Tome 1 : Les Robots

Afficher l'image d'origine
Isaac ASIMOV
Résumé :

Susan Calvin est robopsychologue à l'United States Robots, Inc. Née en 1982, elle a aujourd'hui 75 ans. Ce livre relate ses souvenirs sur l'évolution du robot dans l'histoire humaine, depuis Robbie qui, en 1996, fut vendu comme bonne d'enfants, jusqu'à Byerley qui devint Président de la Fédération Mondiale terrestre en 2044.
A travers ces récits, on voit comment le robot, d'abord esclave soumis à l'homme, parvint peu à peu à être son égal, avant de devenir son maître. Les souvenirs du Dr Calvin forment un livre au charme désuet qui fait revivre l'aube du XXIè siècle, époque où l'homme existait encore indépendamment de son compagnon de métal, le robot.



x Anticipation x Nouvelles x
x J'ai Lu x Décembre 1950 x 
x 284 pages x



Mon avis :

Deux mots :
Classique et Découverte

Classique

Oui, Les Robots fait partie des "classiques" d'une frange de la science-fiction, l'anticipation.

Les trois lois fondamentales de la robotiques sont ancrées, consciemment ou non, dans l'imaginaire collectif et j'ai pu me rendre compte qu'elles sont beaucoup utilisées dans les films !

Besoin d'une piqûre de rappel ? Voici les trois règles fondamentales de la robotique :


Un robot ne peut porter atteinte à un être humain,
ni, restant passif, permettre qu’un être humain soit exposé au danger.

Un robot doit obéir aux ordres que lui donne un être humain,
sauf si de tels ordres entrent en conflit avec la Première loi.

Un robot doit protéger son existence
tant que cette protection n’entre pas en conflit
avec la Première ou la Deuxième loi.


Certes, il s'agit d'un incontournable du genre, mais j'ai ressenti que le texte était daté
C'est peut-être lié au rythme de l'avancement des intrigues (même s'il s'agit de nouvelles) ou de certaines tournures de phrases...  Ceci dit, les problématiques abordées restent d'actualité !


Découverte

Enfin, j'ai été ravie de découvrir cet auteur si réputé et, surtout, que ses textes étaient accessibles. J'ajouterai quand même que certains passages sont écrits avec un vocabulaire technique, mais il ne faut pas se laisser impressionner !

Chaque nouvelle pose une problématique et il faut la résoudre de manière logique.

Au fur et à mesure des mes lectures, je découvre que l'anticipation est un (sous-)genre qui me plaît. Là, c'est l'histoire de notre économie qui, progressivement, ne se passe plus des robots et qui passe sous silence certains dysfonctionnements ou, plutôt, leur domination.

L'auteur nous fait partager les points de vue des humains : opposants à l'utilisation des robots, des experts (ingénieurs, robopsychologue, etc.) qui  devraient être neutres et des adeptes. Il ne s'agit pas d'un débat proprement dit, mais cela nous permet de nuancer/confirmer notre avis sur la question.