samedi 25 juin 2016

L'appel du pied

Couverture Appel du Pied
Risa WATAYA
Résumé :

A dix-neuf ans, Wataya Risa est la plus jeune lauréate jamais couronnée du prix Akutagawa, le Goncourt japonais. Et l'histoire qui a conquis le jury et le public japonais n'est sans doute pas très éloignée de sa propre expérience de lycéenne, il n'y a pas si longtemps. Ce journal intime d'une jeune fille qui n'arrive pas à s'intégrer dans sa classe est au plus près des sensations, de la contradiction des sentiments qui affleurent sous la surface unie des apparences. De ces moments où l'on cherche un sol ferme sous ses pieds, pour s'aventurer à la découverte de la vie. Et lorsqu'on se sent attirée par un garçon qui vit confiné dans sa passion pour un mannequin vedette, on aimerait bien le réveiller de son rêve pour qu'il fasse ses premiers pas avec vous, sur ce chemin incertain.

Une chronique sensible, et pleine d'humour, de cet âge oscillant entre la nostalgie d'une enfance innocente et la naissance, presque malgré soi, de ce qui pourrait bien s'appeler l'amour.




x Contemporain x Jeunesse x
x Picquier poche x 163 pages x 2008 x


Mon avis :

Enchaîner Install et L'appel du pied, n'était pas une bonne idée : confondre constamment les deux intrigues et les deux personnages principaux, ce n'est jamais agréable.


Comme pour le précédent tome, nous assistons à un pan de vie d'une lycéenne - japonaise mais l'intrigue aurait pu se passer dans un autre pays sans que cela pose problème  - qui ne s'intègre pas vraiment au système, sans le renier pour autant

Dommage que l'auteure n'ait approfondi ni les personnages ni le contexte car elle tenait une belle idée.
Banal.

Au quotidien.

Légèrement sociopathe.

La fin reste ouverte et cela m'a plu.
L'adolescence est une période pleine de doutes, non?


Musique : Bad Habit - The Kooks