dimanche 3 juillet 2016

Le vieil homme et la mer

Couverture Le Vieil Homme et la Mer
Ernest Hemingway


Résumé :


Le roman met en scène deux personnages principaux : Santiago, un vieux pêcheur pauvre, et Manolin, jeune garçon tendre. L’histoire se déroule à Cuba, dans un petit port près du Gulf Stream.

Manolin accompagne Santiago à la pêche, mais ils n’ont rien pris depuis 84 jours. Les parents de Manolin qui trouvent que Santiago est « salao » ou « salado », c'est-à-dire malchanceux, décident qu’il embarquera sur un autre bateau, celui-ci ramène en effet trois grosses prises en une semaine!

Chaque soir Manolin voit le vieux revenir bredouille, cela lui cause une grande tristesse, il l’aide à remonter la barque, les lignes et le harpon. La voile, usée et rapiécée, roulée autour du mât, figure le drapeau en berne de la défaite. Le jeune garçon lui trouve de quoi manger et prend soin de lui, il a peur de le voir « partir », il n’est pas question de pitié, mais d’amour et de respect.



x Classique x Drame x
x Folio x 148 pages x 1952 x


Mon avis :
Quand j'ai découvert qu'un grand auteur
a écrit un si petit livre,
je me suis empressée de le lire !

Un huis clos en mer ?
Un apprentissage de l'humilité ?
Le respect en exergue ?

Sans vocabulaire technique et sans tournure de phrase alambiquée, ce classique est accessible et touchant.

Il ne faut pas s'attendre à un chant épique ou à une plume inoubliable. Il faut s'attendre à un texte simple, plus profond qu'il n'y paraît, mais qui n'émeut pas chacun d'entre nous.

Je fais partie des personnes qui ont apprécié le rythme calme, presque comme si j'étais sur la barque avec Santiago pendant ces trois longs jours. On assiste à bataille qui n'en est pas une. C'est plutôt une démonstration de force de la sagesse.

On ne parle pas assez de Manolin, à mon avis. Il est emprunt d'un certain respect qui m'a affectée car je rencontre peu de personnages de ce genre. Pourtant, l'impression de l'avoir connu et de le comprendre persiste après ma lecture. Comme si les valeurs auxquelles il croit étaient les mêmes que les miennes. Vous l'aurez compris, je me suis identifiée à lui.

C'est lent mais poignant.