dimanche 2 août 2015

Les dix enfants que madame Ming n'a jamais eus

Eric-Emmanuel SCHMITT


Résumé :

Madame Ming aime parler de ses dix enfants vivant dans divers lieux de l’immense Chine. Fabule-t-elle, au pays de l’enfant unique ? A-t-elle contourné la loi ? Aurait-elle sombré dans une folie douce ? Et si cette progéniture n’était pas imaginaire ? L’incroyable secret de Madame Ming rejoint celui de la Chine d’hier et d'aujourd’hui, éclairé par la sagesse immémoriale de Confucius.




x Contemporain x Conte x
x Albin Michel x 116 pages x Avril 2012 x



Mon avis :


Au sein du Cycle de l'Invisible, ce petit roman permet d'aborder le confucianisme.

Cette lecture n'a pas été des plus agréables.  J'ai eu l'impression d'assister à une énumération de personnages/caractères au lieu de contes issus de la spiritualité confucéenne...
Vous y trouverez des proverbes issus des "Entretiens" de Confucius, ce que j'ai trouvé intéressant, mais pas assez passionnant.

Quant à la politique de l'enfant unique, elle est abordée comme le contexte de l'histoire. 
J'ai trouvé que c'était une bonne idée. Cela permet d'éviter de ressasser un fait de société bien connu. Pour les personnes qui ne connaissent pas ou peu cette "loi", c'est bien expliqué dans ce récit.

Je ne suis pas rentrée dans l'histoire. C'est sûrement du au fait que je ne me suis pas identifiée au narrateur occidental.
L'auteur aborde la vie de ce personnage de manière brève et très factuelle.
Est-ce que c'est pour illustrer la manière de penser des occidentaux ? 

Cet étonnant pour moi car je n'ai que de bons souvenirs de lecture avec EE Schmitt, et là, c'est le drame. Je m'ennuyais et j'avais presque hâte d'arriver à la fin de ce petit livre.

C'est donc un livre qui m'a laissée indifférente et qui ne m'aura pas marquée, contrairement à d'autres œuvres de l'auteur.


Quelle est votre oeuvre préférée d'Eric-Emmanuel  Schmitt ?



Musique : Twenty Four - Jack Moy & Gölden